Environnement et développement durable

Les activités d’opération et de maintenance que Dietsmann réalise pour ses clients sont toujours menées de la manière la plus écoresponsable possible afin de prévenir le moindre dommage porté aux écosystèmes locaux. Dietsmann n’a jamais reçu d’avis d’infraction lié à des problèmes environnementaux, et l’entreprise n’a jamais écopé de sanction financière ou autre pour non-conformité.

Tous nos bureaux mettent régulièrement en œuvre des programmes de recyclage et, dans bien des cas, font bénéficier leurs communautés locales des matériaux recyclés. Le développement durable contribue à la croissance économique, à l’équilibre écologique et au développement social ; il est au centre de la politique de développement durable de Dietsmann. Notre implication dans le développement durable a toujours fait partie de notre culture. En tant que groupe, nous mettons tout en œuvre pour offrir les meilleurs résultats possibles à nos clients et à la société en général : des solutions qui répondent aux besoins du monde actuel tout en protégeant les ressources des générations futures.

Réduire notre empreinte carbone

Dietsmann poursuit l’objectif global de réduction du CO2 émis par les activités du groupe. À cette fin, une étude visant à collecter les mesures des émissions a été menée dans toutes les filiales de Dietsmann. Les résultats obtenus serviront de base à l’évaluation, la priorisation et la mesure des émissions qui contribuent à l’effet de serre.

L’usage de véhicules de société génère une part considérable de notre empreinte carbone. Le fait de mesurer les émissions de CO2 produites par notre flotte a donc été une composante clé de l’étude initialement menée. Pour mieux limiter l’impact de l’utilisation de véhicules sur l’environnement et renforcer la prise de conscience des conducteurs sur la question, une deuxième étude a vu le jour sur tous les sites et a permis d’élaborer une série de règles à appliquer au volant. Ces règles sont à la base du nouveau Code de conduite de véhicules qui encourage ce que nous qualifierons « d’éco-conduite ».